Till you faint

Vous imaginez si on étaient sobres ? On auraient rien à se dire !

15 juin 2008

ORLEANS6H37

719_1


à Orléans: le dimanche matin, c'est un peu comme prendre un bol d'air pollué. En marchant, culpabilité jusqu'au bout des doigts, j'ai la vague impression d'être enfermé dans un into the wild urbain réalisé par un psychotique, mes jambes me font mal, tu ne comprend jamais ce que j'essaie de te dire avec toutes mes références à la con, MOI+ESSAI+PARLER+CORRECTEMENT+MAIS+CELA+N'AS+NI+QUEUE+NI+TÊTE.  Perdu au milieu de nul part (Orléans) des nuages gris à perte de vue, des appartement embourgeoisé aussi gris et sénile que leurs propriétaires, les rues grises d'Orléans sont laides, tellement laides. Le dimanche matin tout est fermé, Orléans est vraiment Orléans le dimanche matin; pour une fois elle n'essaie pas de faire semblant avec sa gare ridicule, si un jour je repars -avec des bagages consistant- j'espère ne plus jamais revenir. Orléans est une ville de passage, et tout ceux qui y reste ne sont pas des habitants mais des prisonniers, la preuve, tout le monde se défonce au BDL pour oublier à quel point cette ville est merdique. Des musiciens paumé s'invente des vies, lorsqu'ils ouvre la bouche et sorte leurs horribles blabla, j'ai envie de m'enfoncer deux doigt dans la bouche et leurs gerbé mon bailey à la gueule. Mais, ça serais tellement euh... déplacé. Jeanne la folle aurai du nous laissé aux Anglais, eux, au moins on du goût.

Soit, à part ça, j'ai passé une bonne soirée, merci à (dans le désordre) Pierre, Constant et Axel, le dîner à L'Inex était finalement, je doit le reconnaître, une bonne idée. Merci au Russe d'être si... Merci au Russe d'être Russe, merci à Jade d'être un travailleur, ça rassure de savoir que ça existe encore se genre de personnes la, merci à Solen d'avoir une maison sympa, avec une chambre sympa et de faire des grimace tellement terrifiantes que ça restera gravé dans ma mémoire un bon bout de temps. Merci à Amandine (femme-batraciennefemme-batracienne) d'être complètement tarée et de maîtrisé encore moins bien l'anglais que moi, merci à Anaïs d'avoir débuté et gagner un marathon de quelques kilomètres avec brio, merci à Deb d'être une incorrigible Maman Catho et d'avoir dis NON à l'alcool et le reste, bravo ! Merci au FA!



Découvrez I Monster!

Posté par Kanynski à 22:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Miracle

    Et voilà,
    parmis ces milliers de personnes visitant ce blog, Je braave les interdis, je suis touché par la grâce, je me lance,
    et Bref je laisse un com's.

    C'était un commentaire de la courageuse fille qui parle mieux anglais que Steve Ramond.

    Posté par Crazy forg, 16 juin 2008 à 22:15

Poster un commentaire